Paris Istanbul à vélo

Just another WordPress.com weblog

Jour 1 – Hendaye – Vieux Boucau les Bains

with one comment

Hier soir nous sommes arrivés à Hendaye, nous avons pédalé 15 minutes et nous voilà au camping. Dodo, longue nuit, reveil tardif (tom:pas pour tout le monde, c’était long de les attendre, d’ailleurs il faisait presque beau à 7h) et là, la pluie…. et encore la pluie. Nous avons du attendre un peu avant de décolé vers 10h30. Et là, nous nous sommes heurtés au Pays Baques : pluie, vent et relief. Pas facile. Ami lecteur, ami cycliste, sache que si tu veux venir ici faire un petit tour de bicylette, ce n’est pas la bonne région, vas plutot longé le canal de l’Ourcq en partant de la Bastille (situé au centre de la plus belle ville du monde). Ami Basque, sache que jamais tu ne pourras avoir un pays indépendant si tu n’aménages pas ton littoral avec des pistes cyclables. C’est bien sympa de vouloir un parlement Basque, un président Basque, mais si on n’est même pas foutu d’avoir des pistes cyclables, et bah c’est mal barré. Oui ami lecteur (basque ou pas basque dailleurs), sache que nous avons passé plusieurs dizaines de kilométres sur des départementales bourrées de voitures… et je ne vous parle pas du temps passé à chercher notre chemin. Bref, peut mieux faire. (tom:par contre c’est beau, la côte, la mer, les vagues)

Je disai donc, on quitte Hendaye, on pédale, on monte, on descend (un peu, c’est toujours trop peu les descentes), on a le vent de face, St-Jean de Luz, Biarritz… et on se rend compte qu’on n’avance vraiment pas (tom: ça c’est clair ils avancent pas🙂. Alors ? Et bah on s’arrete pour déjeuner (on va pas non plus strésser pour si peu). Et puis on continue, on pédale, on monte, on descend… en se disant « vivement les Landes » (c’est tout plat à ce qu’il parait). Vers 16h on reprend nos bonnes vieilles habitudes, on se pause pour trouver un camping/auberge/hotel où se poser. Pas facile de trouver un camping en cette haute saison. Mais bon, à force de percéverance et d’office du tourisme nous avons trouvé une auberge de jeunesse à Vieux Boucau les Bains. Bon, là, je vous avouerai que les derniers 15km (Fred: euh, 35km pour certains) n’étaient pas faciles (en fait c’était une vraie galère, tom: on a faillit en perdre 2 dès le 1er jour).

Là, il est 21h, on est au resto, on mange des pizzas (Fred: et des mousses au chocolat et des panna cotta) et vivement le dodo.

A demain

Kilomètres parcourus : 88km
Kilomètres parcourus depuis le départ : 88km
Temps pédalé : 4h45
Vitesse moyenne : 17.2km/h
Montée totale : 630m
Descente totale : 680m
Offrande : 50€ par personnes

Written by parisistanbul

août 9, 2011 à 6:28

Publié dans Uncategorized

Une Réponse

Subscribe to comments with RSS.

  1. 88 km en un jour. Vous n’êtes qu’une bande de jambons de Bayonne

    Robin

    août 9, 2011 at 3:03


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :